Mission parlementaire sur le cannabis

 

Le rapport publié cette semaine par les députés vient confirmer les constats maintes fois partagés par les associations de lutte contre les addictions. La politique de répression des drogues est un échec tandis qu’une légalisation encadrée permettrait de réduire les risques liés à la consommation.   

Auditionnée par les députés, de nombreuses propositions d’Addictions France, qui s’inspirent de son expérience terrain du soin et de la prévention, ont été reprises dans le rapport.  

Au-delà de l’adoption d’un cadre de régulation strict en matière de production, distribution et consommation de cannabis, il s’agit aussi de :  

  • Favoriser les actions de prévention visant le développement des compétences psychosociales des enfants et des jeunes pour prévenir et retarder l’entrée dans la consommation de substances psychoactives
  • Permettre le repérage précoce des jeunes en difficulté avec des addictions, notamment en allant vers les jeunes à travers les Consultations Jeunes Consommateurs avancées (un dispositif qui fait l’objet actuellement d’une modélisation et expérimentation par Addictions France)
  • Favoriser une politique de réduction des risques avec le déploiement de dispositif d’aller vers (maraudes, actions en milieu festif…) 
  • Accompagner les parents et les professionnels de la jeunesse et de l’éducation à travers des programmes de soutien à la parentalité (par exemple « Une affaire de famille » développé par Addictions France) et la formation. 

 

Consulter le rapport