Lancé en 2013 au Royaume-Uni sous le nom de « Dry January », la campagne est déployée en France en 2019, après l’abandon du Mois sans alcool par le Gouvernement, sous l’impulsion d’un mouvement collectif réunissant associations, fédérations, sociétés savantes, mutuelles, groupements de patients, collectivités et milieu hospitalier (APHP). Depuis 2022, plusieurs grandes villes comme Grenoble, Brest, Lyon, Nantes, Toulouse et Paris ont rejoint le mouvement et soutiennent la campagne.

Avec 35% des Français qui prévoient d’y participer cette année, le défi s’annonce prometteur.  Comme l’a déclaré Bernard Basset, Président d’Addictions France dans sa récente interview pour l’Humanité : « On a réussi à mobiliser beaucoup plus d’associations et d’acteurs que sur les premières éditions, ce qui devrait motiver plus de monde ».

 

Quels bénéfices pour la santé ?

Arrêter ou réduire sa consommation d’alcool pendant un mois apporte de nombreux bienfaits pour la santé :

  • Son sommeil s’améliore
  • La peau est plus belle
  • On perd du poids
  • On est moins fatigué
  • On réalise des économies
  • On est plus concentré

 

 

Plusieurs mois après le défi, ces bénéfices peuvent encore être visibles, y compris chez des personnes qui n’ont pas été parfaitement assidues tout au long du mois.

 

Faire le point sur son rapport à l’alcool

Dans nos sociétés, l’alcool est bien plus qu’un produit de consommation courante, c’est un objet culturel et un levier de cohésion sociale. Au quotidien et à l’échelle d’une année, les occasions de boire sont légion : fêtes de fin d’année, chandeleur, afterworks, événements, anniversaires, pots d’entreprise…

Boire de l’alcool est si commun que sur les réseaux sociaux, les influenceurs vont jusqu’à promouvoir des boissons alcooliques auprès de milliers d’abonnés, en particulier les jeunes. Aux questions éthiques et légales que soulève la promotion de l’alcool, s’ajoute une question de santé publique. Le Défi de Janvier est donc l’occasion idéale de se poser quelques questions sur sa consommation en repérant le verre qu’on accepte plus sous l’effet de la pression sociale que par plaisir.

 

Comment se lancer ?

Il y a une seule règle : essayer de ne pas boire d’alcool du 1er janvier jusqu’à la fin du mois. Cependant il n’y a pas de perdants : chacun fait un choix personnel avec ses propres objectifs et en constate les effets.

Pour rester motiver tout au long du Défi, l’application Try Dry vous permettra de suivre les bienfaits pour votre santé, vos économies d’argent et de bénéficier de quelques conseils pratiques.

 

Durant cette période, optez pour des alternatives à l’alcool. Au bar, au restaurant, chez vous, vous pouvez tester des mocktails (cocktails sans alcool) ou des boissons fermentées comme le kéfir ou le kombucha. Plusieurs recettes sont disponibles sur l’application, via Google Play ou l’Apple Store.

 

Et si vous craquez, vous pouvez toujours reprendre le lendemain. Personne n’est là pour juger.

 

Pour plus de détail sur le Défi de janvier, rendez-vous sur le site officiel de l’évènement.

Vous relevez le Défi de Janvier et vous souhaitez en parler autour de vous ?

👉 Téléchargez les outils de la campagne