"Addictions, traumatisme, inceste. Parcours d’un centre de soin"

Inceste, traumatismes et addictions, quels liens ?

La société contemporaine prend progressivement conscience du silence recouvrant les agressions sexuelles subies par les plus vulnérables, les enfants, les adolescents, les femmes et découvre lentement la réalité de l’inceste. Il est donc primordial de considérer les mécanismes et les causes du silence à propos des sexualités interdites, pour évaluer son importance dans les addictions, dans les comportements délictueux mais aussi bien sûr dans les relations humaines. En France, depuis 2009, les chiffres de l’inceste ont triplé. Cette augmentation serait en corrélation directe avec la libération de la parole, rendue possible avec le mouvement #MeToo.

1 Français sur 10 déclare avoir été victime d’inceste
32% Connaissent au moins une personne victime d’inceste

© Ipsos | Les Français face à l’inceste – Pour l’association FACE À L’INCESTE – Novembre 2020

 

Le parcours du CSAPA de Caen Rive Gauche confirme l’importance des traumatismes en particulier sexuels à l’origine de pathologies mentales et d’addictions tout à fait en accord avec l’ampleur de l’actualité.

 

Rencontrer les auteurs

SoireedebatCsapaRiveGauche

Pour s’inscrire cliquer ici

 

Comment est née l’idée de cet ouvrage ?

Ce livre rend compte de 16 années de travail à la recherche de soins efficaces, entre une équipe de soins ambulatoires en addictologie, le CSAPA de Caen Rive Gauche d’Addictions France, et sa superviseure, le docteur Tarot-Le Coutour. A l’occasion de son départ en retraite, le docteur Tarot-Le Coutour a proposé la rédaction de ce livre, l’opportunité de faire un bilan et de formaliser la pratique et la culture commune qui a émergé de cette collaboration.

L’expérience d’écriture collective bénéfique à l’équipe et aux personnes accompagnées.

La méthode d’écriture cherchait à ce que ce bilan soit le plus collectif possible. Chacun des professionnels du CSAPA a choisi 10 mots reflétant l’accompagnement au sein de la structure. Les mots ainsi recueillis ont alors été regroupés en 13 thèmes : DOGME/HÉRITAGE, ACCOMPAGNEMENT, CADRE, DÉSIR, TRANSGÉNÉRATIONNEL, LIBERTÉ/HUMANITÉ, CONFIANCE/COHÉRENCE, CORPS, VERBALISATION, DEUIL, PSYCHOTRAUMATISME, INCESTE, RÉSILIENCE/ESPOIR.

Dans un processus d’écriture à trois mains, chaque professionnel a rédigé 3 thèmes. Cet exercice méthodologique a été en grande cohérence avec le travail effectué en supervision. Il a en effet isolé des thèmes en lien avec l’institution et ses pratiques puis des résultats cliniques.

« Ce processus nous a permis de revisiter des concepts théoriques sur lesquels notre clinique s’étaye, s’enracine et les écrits produits ont fait écho à nombre de situations cliniques. L’ensemble des textes produits a confirmé notre impression clinique, à savoir la sur-représentation des psychotraumatismes, en particulier sexuels et tout particulièrement incestueux dans les histoires de nos patients. » Christophe BURRI, médecin du CSAPA.

 

Les professionnels œuvrant avec les enfants, adolescents et adultes, en première ligne

« Nous souhaitons que notre expérience qui a permis la libération de la parole de nos patients, aide à panser leurs blessures, et amène le monde soignant à penser autrement les patients. Nous espérons ainsi apporter une formation à l’investigation, au recueil, et au traitement des traumatismes en particulier sexuels. » L’équipe du CSAPA de Caen Rive Gauche.

La dissociation traumatique trop longtemps interprétée comme un consentement, doit être enseignée auprès des professionnels œuvrant avec les enfants, adolescents et adultes souffrants ou dans la prévention. Par ailleurs, cette dissociation cognitive peut emmener les professionnels du soin vers des diagnostics cliniques erronés ou laisser les patients victimes dans un cercle vicieux dissimulant l’origine de leur mal-être.

La dissociation traumatique est un mécanisme de défense du cerveau. Face à un événement violent et traumatisant, la victime est paralysée physiquement lors de l’acte de violence (impossibilité de d’opposer, de se débattre ou de crier) et psychiquement (troubles de la mémoire, et dissociation traumatique : une anesthésie émotionnelle, un sentiment d’étrangeté et de déconnexion par rapport à la situation)

Association mémoire traumatique et victimologie. Rapport « Impact des violences sexuelles de l’enfance à l’âge adulte ». Mars 2015.

 

En librairie le 20 octobre 2022

20 euros

ISBN : 97910-3460-761-7

240 pages 15,5 cm x 23,5

www.champsocial.com

 

 

 

 

Les auteurs

Le docteur Agnès Tarot- Le Coutour est psychiatre et psychanalyste, enseignante à la Faculté de médecine de Caen, superviseuse du CSAPA depuis 16 ans.

Le CSAPA de Caen Rive Gauche est une structure l’Association Addiction France (anciennement ANPAA). Les treize salariés auteurs : Shirley AUGUSTE : psychologue. Noémie BOITTIN : infirmière. Christophe BURRI : médecin. Maxime CALOIN : infirmier. Aurore DUFLOT : secrétaire. Mathilde GATIER : médecin. Katia HESNARD : infirmière. Sophie JAGIENIAK : psychologue. Christelle LEGOUPIL : infirmière. Aurélie LEVASSEUR : assistante sociale. Léa MARION : infirmière. Goundoba TOURÉ : secrétaire. Virginie VADÉ : médecin.

D’anciens salariés du CSAPA : Aurélien BERKOVICZ : infirmier. Laetitia GUILBERT : infirmière. Isabelle LEFEBVRE : secrétaire. Evelyne MOLETTE : assistante sociale. Laurette MOREAU : infirmière. Jean-Jacques SIBIREFF : médecin fondateur du centre.

Et Madame R, patiente du centre. Jean-Jacques, bénévole.

 

Télécharger le communiqué de presse

 

CONTACT :

Contact presse : emma.champsocial@gmail.com

Contact Addictions France en Normandie : raphaelle.dubois@addictions-france.org